Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

L’épave… (qui sont les complices de Samir Alla ?)

Les complices de Samir Alla

 

L’épave, cet objet abandonné ça et là sur le parking ou sur les terrains en friche qui entourent la cité.

 

D’abord désossée, souvent rouillée, parfois calcinée, l’épave appartient au passé. Elle respire l’effrayante profondeur du temps qui s’arrête.

 

Mais sous les sourires rayonnants et insouciants des gamins de la cité qui l’entourent, l’épave s’offre une seconde vie. Ses nouveaux occupants l’ont choisie comme espace de jeu, le temps d’un instant.

Main dans la main, tour après tour, nous (gamins) l’apprivoisons pour qu’elle devienne notre complice , notre compagnon de route. Parfois malmenée (!!!) par nos envies du jour (entre cascades, pilotage, mécanique), elle reste d’humeur égale et toujours aussi généreuse, avec ses portes toujours grandement ouvertes, pour mieux nous accueillir.

 

A l’image de la cité, l’épave reste une histoire à elle seule.

 

Mohamed SELMET

 

------------

Pour tout commentaire posté sur cet article, la blogueuse ou le blogueur accepte et approuve de facto la charte du blog dans sa totalité. Veuillez vous référer à La charte de bonne conduite du blog si nécessaire.

 



25/07/2012
37 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 334 autres membres