Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

Au temps du commerce ambulant

Tut ! Tuuuuuuut !  ça c’est le coup du klaxon intempestif et répété des épiciers ambulants qui signalaient leur arrivée aux portes de la cité.

 

Ces commerçants sillonnaient les routes menant aux nombreuses cités de transit de Nanterre et des alentours pour aller offrir « un service à domicile ». Leurs tournées étaient établies selon une fréquence régulière.

 

Dans leur fourgonnette-magasin, on trouvait une diversité de produits : fruits et légumes chez les uns, œufs, volailles vivantes, voire poissons frais chez les autres.

 

 


Un des nombreux marchands ambulants devant le pavillon de la famille Slimani

La vie marchande de la cité était également animée par ces colporteurs (Mariame, Chaoui…) qui,  régulièrement, arpentaient ses allées pour mieux pénétrer les cages d’escalier. Dans leurs encombrants bagages, on retrouvait un peu de tout : tissus divers, vêtements de tous âges, argenterie, bijoux…  Même si les transactions se réglaient en argent, le crédit était au centre de cette pratique commerciale et le carnet de comptes n’était jamais trop loin.

 

Ces rapports marchands s’inscrivaient dans une sociabilité de la confiance et du compte toujours ouvert. Le fermer signifierait la brouille, la fin de la relation commerciale et humaine.

 

« Si le client ne vient pas à la boutique, allons chez le client », tel était sans doute le leitmotiv de ces petits commerçants qui ont contribué à la vie de nos cités éloignées de tout.

 

Mohamed SELMET

 

------------

Pour tout commentaire posté sur cet article, la blogueuse ou le blogueur accepte et approuve de facto la charte du blog dans sa totalité. Veuillez vous référer à La charte de bonne conduite du blog si nécessaire.

 

Règle essentielle : Identifiez-vous clairement avant de poster un commentaire. Tout post non identifié ne sera pas publié.



08/12/2012
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 335 autres membres