Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

Le saviez-vous n°2

En juin 1971, notre cité a été inaugurée en grande pompe par une brochette composée d’un premier ministre, de maires, de hauts fonctionnaires et des médias afin d’immortaliser cet instant magique qui juxtaposait deux mondes complètement différents l’un de l’autre. Les costumes cravates côtoyaient des enfants arborant un luxe inédit : le sourire.

 

A l’ombre des projecteurs, et à la marge de ce tohu-bohu, les parents effectuaient leurs démarches d’entrée dans les lieux. L’une d’elles consistait à verser une caution dont la somme variait selon la surface du logement. A titre d’exemple, il était exigé 218 francs (31 € environ) pour un F4. Même si la somme paraît dérisoire maintenant, le reçu qui était remis contre versement mérite qu’on s’y attarde un instant.

 

Là où c’est drôle, tenez-vous bien, c’est qu’en regardant de près ce fameux document plus de trente ans après, je découvre au verso la formulation suivante :

 

« Le remboursement du dépôt de garantie ne sera effectué

que sur présentation du présent reçu et après constat des lieux ».

 

 

 

Ironie de l’histoire, aucun constat des lieux n’a eu lieu. Les lieux eux-mêmes se sont exprimés au fil des années passées en ne tenant debout qu’à force de rafistolages successifs.

 

Cependant, une question reste posée : comment récupérer le dépôt de garantie ?

 

Kader SELMET

 

------------

Pour tout commentaire posté sur cet article, la blogueuse ou le blogueur accepte et approuve de facto la charte du blog dans sa totalité. Veuillez vous référer à La charte de bonne conduite du blog si nécessaire.

 



15/08/2012
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 333 autres membres