Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

Le saviez-vous n°7

La cité Gutenberg était composée de 200 logements dont 192 étaient occupés par des familles originaires, majoritairement, des bidonvilles de Nanterre et de quelques autres provenant de communes voisines comme Gennevilliers.

Cet ensemble de logements provisoires se décomposait de 50 F3, 50 F4 et de 100 F5.

Au 1er août 1971 (période de livraison du site), la composition de la cité se déclinait comme suit : 138 familles algériennes, 50 marocaines, 2 portugaise et 2 tunisiennes. L’ensemble de ces ménages représentait un total de 1 497 personnes réparties entre 381 adultes et 1 116 enfants, soit une moyenne de 6 enfants par foyer.

Ces proportions liées à l’origine, à la composition familiale…sont restées sensiblement les mêmes jusqu’aux années 79-80. A partir de cette période, eu égard aux dégradations des habitations, des espaces extérieurs, des installations de chaufferie conjuguées à la détérioration du climat ambiant devenu pesant (délinquance, drogue…), la cité enregistrait de nombreux départs. Les familles algériennes restaient majoritaires même si leur proportion est passée de 72 à 63 %. Parallèlement, le nombre d’enfants par foyer est passé de 6 à 4.  Les décohabitations amenant les ainés des enfants à quitter le foyer familial (mariage) expliquent sensiblement cette tendance.

 

Mohamed Selmet



31/12/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 334 autres membres