Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

Cité blanche – Gutenberg quand j’y (re)pense !

La Cité Blanche était synonyme de feuille blanche. Et ironie du sort, elle portait le nom officiel de Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie.

 

Dans cette cité sortie de nulle part ont été écrites des pages de vie de plusieurs centaines de familles.

 

En relisant le passé, me reviennent en mémoire des paragraphes de souvenirs de ces femmes et de ces hommes arrachés de l’ombre des bidonvilles sans fenêtres et qui s’ouvraient enfin à la lumière du jour.

 

Dans cette narration, et en ces premiers jours de la Cité Blanche, me revient en mémoire comme écrit à l’encre indélébile ma réussite à l’examen d’entrée en sixième. Evénement imprimé sans le moindre buvard par les youyous de ma mère.

 

Cité Blanche quand j’y (re)pense, nombreuses sont les séquences qui s’enchevêtrent. Seulement, un seul bouquin ne suffira pas à toutes les transcrire.

 

Kader SELMET

 

------------

Pour tout commentaire posté sur cet article, la blogueuse ou le blogueur accepte et approuve de facto la charte du blog dans sa totalité. Veuillez vous référer à La charte de bonne conduite du blog si nécessaire.



28/05/2012
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 335 autres membres