Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

Un dîner anniversaire plein de surprises et d’émotion

Pour un premier dîner, ce fut une réussite.

 

La rédaction du blog a su mettre les petits plats dans les grands pour accueillir une centaine de blogueurs impatients de se retrouver dans les salons de l’hôtel Itinéraires, à deux pas de la gare Nanterre-Préfecture, pour fêter -en présence de nombreux élus municipaux (H. Bigdade, Z. Boudjemai, A. Cassou, M. Devillers, H. Hmani et P. Marchal)- le premier anniversaire du lancement du blog dédié aux bidonvilles et cités de transit de Nanterre.

 

Dans un environnement convivial, rendu chaleureux par la joie de se retrouver, la soirée était lancée par un diaporama de photos en noir et blanc. Rythmé aux notes et chants de Carmina Burana, les yeux des convives se sont posés tel un regard unique sur la force graphique des images remémorant les réalités, pas si lointaines, de ces habitats indignes qui jalonaient le paysage nanterrien.

 

Bidonvilles de la rue des près au premier plan à gauche du terrain de foot

 

Entretien abandonné et environnement dégradé (Cité Gutenberg)

 

Encore imprégnés par l’authenticité de ces scènes de vie, d’entrée, on devinait que cette soirée serait au service de l’émotion.

 

Plusieurs témoins de ces époques 1960-1980, n’ont pu prendre part à ce dîner anniversaire mais tenaient, néanmoins, à transmettre leur message fraternel depuis Doubai pour Mohamed El Kahodi, Montréal pour Belkacem Labahiri, centre de la France pour le père François Lefort, Paris pour Rico Dollin (ancien facteur), Val d’Oise pour Najim Ghak et Nanterre pour Estelle Le Touzé. Toutefois, l’émotion était à son comble quand apparue, soudainement, la silhouette robuste de José Gomez. Cet ami blogueur à l’accent chantant, venu spécialement du Gard pour partager ce moment d’amitié mais aussi pour mettre enfin des visages sur des prénoms. Il passait de bras en bras (Z. Miraoui, R. Souni, K. Ferhi, M. Taleb, Ali et Abdellah Boutarfa, G. Miraoui, J. Ghézal, C. Khaled, H. Guémiah…) et les embrassades se succèdèrent aux acolades, à l’image d’une fratrie séparée par la distance et qui se retrouve lors d’une réunion familiale. 

 

              Les piliers du blog sur scène (de gauche à droite : Ali Boutarfa, Chabane Khaled,

              Hassan Guémiah, Guendouz Miraoui, Abdellah Boutarfa, Zohra Miraoui, Rkia Souni,

              Khadidja Ferhi et Mohamed Taleb)

 

 

C’est sous le coup de cette immense surprise et les yeux encore embués pour certains que le diner était servi. Chaque table, composée d’anciens habitants des cités Gutenberg, Doucet, Grands Près mais aussi des Potagers et des Canibouts, transpirait la joie et la bonne humeur.

 

Le repas se déclinait au gré des interventions des élus reconnaissant la qualité, l’utilité et la pertinence du travail de mémoire entrepris par le blog : « Les bidonvilles et les cités de transit font partie intégrante de l’histoire de Nanterre. Le travail de mémoire entrepris par le blog, de dimension sociale et culturelle, est plus que jamais utile aux jeunes générations. » déclarait Hassan Hmani, Adjoint au Maire représentant à cette occasion le premier magistrat Patrick Jarry. Parallèlement, les anciens habitants apportaient leurs témoignages aussi émouvants les uns que les autres, particulièrement celui de Mustapha Riani lorsqu’il s’adressa à sa fille Emma, âgée de 9 ans, présente à ses côtés : « Depuis le temps que je te parle de ces personnes avec j’ai grandi. Hé bien, c’est eux. Ils sont pour moi comme une deuxième famille. »  Dans le même élan, Mustafa fit don au blog du bout tissu blanc qui servit de brassard lors de la marche silencieuse du 7 novembre 1982, au lendemain du décès d’Abdenbi. Soigneusement préservée, cette étoffe, désormais griffonnée, respire comme un trait d’union d’une amitié profonde entre Mustapha et Abdenbi et la mémoire collective qui s’écrit. Très ému par ce geste, Mohamed Selmet s’est engagé à préserver ce brassard comme une pièce unique au sein du musée qu’est devenu au fil du temps le blog.

 

Moment de grande émotion...

Mustapha Riani, sous les yeux de sa fille (en bas à droite), offre son brassard au blog

 

Aux multiples sentiments exprimés par les uns et les autres se succédèrent un quiz portant sur l’histoire de la cité blanche, qui rencontra un vif succès auprès des invités, un film documentaire (Nanterre et Mémoires) -réalisé par Kader Selmet -d’une sensibilité poignante et émouvante où chaque image était comme une trace du passé mais aussi comme autant de pages d’une histoire commune constituée de baraquements, de toles, de territoires abandonés et de blessures indélébiles sur des visages d’habitants meurtris par l’assassinat d’Abdenbi.

 

La force et la profondeur évocatrices des images avaient installée une atmosphère particulière : les gorges étaient serrées, les poils redressés, les joues humidifiées par des larmes discrètement essuyées... Pour reinstaurer une ambiance plus légère, plus festive, le King Guendouz ne s’est pas fait prier pour s’emparer du micro et interpréter -de façon magistrale- un passage de « Are you lonesome tonight » d’Elvis Presley qui berça tant sa tendre jeunesse.

 

Avant que la soirée ne touche à sa fin, Rkia Souni et Kouider Dimmi se sont vus récompenser par le Jury du blog dans la catégorie reportage écrit sur le thème de « Itinéraire » pour Rkia (voir article De la boue du bidonville au chemin caillouteux de l’intsruction) et dans la catégorie film fiction sur le thème de la rue A. Guémiah pour Kouider (A la recherche de la Place Abdenbi Guémiah)

 

 

Remise des prix à Rkia Souni

 

Il était déjà au delà de minuit -déjà !!!- quand le gâteau anniversaire fit son entrée dans une salle plongée dans le noir, accompagné d'un vibrant  " joyeux anniversaire ". 

 

Ravis par cette première, les convives se sont promis de répondre présents l’année prochaine tout en espérant se revoir, au plus vite, à l’occasion de l’inauguration d’une artère du nom d’Abdenbi Guémiah.

 

 

 

Mohamed SELMET



04/05/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 334 autres membres