Cité Blanche Gutenberg

Cité Blanche Gutenberg

INFO EXCLUSIVE DU BLOG

Le blog de la Cité Blanche Gutenberg (www.cite-blanche-gutenberg.com) vous annonce en avant-première :

 

En plus du boulevard Abdenbi Guémiah…

 

Une rue de la Cité blanche

 

Comme vous le savez désormais, les Elus du Conseil municipal de Nanterre seront invités à délibérer sur le projet de boulevard Abdenbi Guémiah (lien avec l’article publié sur le blog).

 https://static.blog4ever.com/2012/04/692207/artfichier_692207_2257083_201306032516811.jpgSalle du Conseil municipal

 

Depuis plus d’un an maintenant, les Amis du blog réinvestissent le temps des bidonvilles et des cités de transit de Nanterre  en opérant un retour vers le passé pour mieux éclairer ces périodes de l’histoire locale.

En célébrant la mémoire d’Abdenbi, le 3 novembre 2012, c’est aussi la Cité blanche qui a été rappelée au souvenir de tous. Cet ensemble d’habitations, inauguré par le Premier Ministre Jacques Chaban-Delmas, a vu Abdenbi marcher, courir, sauter, jouer mais ce lieu l’a également vu s’effondrer après avoir été foudroyé par plusieurs balles de carabine.

C’est grâce à ce travail de mémoire précieux, renforcé par une mobilisation citoyenne sans relâche, que le prochain  Conseil municipal délibérera, le 25 juin 2013, sur le projet de dénomination d’une rue Cité blanche. Cette nouvelle voie, proposée initialement par le Maire de Nanterre Patrick JARRY, est située dans l’éco-quartier Hoche.

 

https://static.blog4ever.com/2012/04/692207/artfichier_692207_2257084_201306032556918.jpeg
Future rue Cité blanche

 

Nous nous réjouissons de cet acte fort de la municipalité de Nanterre qui grave encore plus fortement dans le marbre l’histoire d’un territoire qui a accueilli -il y a plus de 50 ans- plusieurs centaines de familles venues de l’autre rive de la Méditerrannée. Ce territoire, aujourd’hui totalement métamorphosé par des opérations d’aménagements urbains, restera pour chacun d’entre nous comme un espace qui renvoyait  une image hideuse de précarité et de relégation mais qui -de l’intérieur- respirait à plein poumon la dignité, la fraternité, la solidarité et la joie de vivre.      

 

La Rédaction 

                                                                                                                                                                          



03/06/2013
29 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 334 autres membres